Beauté a Porter

Equipages, châtelaines, nécessaires de poche ou boites de beauté, sacs de doigt ou de bal. Minaudières ©, sacs boudoirs ou vanity cases. Qu’ils soient accessoires de mode ou objets de beauté, ils ont séduit et séduisent encore les femmes, tant pour leurs qualités esthétiques que pour leur praticité. Multifonctions, ils témoignent d’une ingéniosité extrême et deviennent souvent d’indispensables compagnons.

 

En occident, leur usage remonte, pour les plus anciens (équipages ou châtelaines) à la Renaissance. Aux XVIIème et XVIIIème siècles, les nécessaires de poche font fureur. Au XIXème siècle, on assiste au grand retour de la châtelaine puis à l’apparition des sacs de doigt ou de bal à l’orée du XXème siècle. Vers 1905, les sacs à main contiennent souvent un miroir et un compartiment pour la poudre et sa houppette. Mais c’est grâce à l’émancipation féminine et la généralisation de l’usage des cosmétiques après la première guerre mondiale, que les objets de beauté multifonctions s’imposent. La célèbre minaudière © de Van Cleef & Arpels voit le jour au début des années 1930. Elle inspirera quantité de joaillers et fabricants d’accessoires pour sac à main. Dans les années 1950, les vanity cases des maisons américaines Evans, Briggs, Mondaine, Elgin American etc. rencontrent un franc succès de l’autre côté de l’Atlantique et feront des émules en Europe.

 

Pour cette exposition imaginée par le Musée à la Carte ®, les collections Camilli et Martin-Hattemberg se sont enrichies de nouveaux objets beauté. Ils seront présentés en avant-première, lors du salon MakeUp in Paris les 21 et 22 juin 2018 accompagnés de photos permettant d’apprécier la sophistication et le caractère astucieux de leur conception. Une véritable source d’inspiration pour les exposants et les visiteurs !

 

Anne Camilli

Commissaire de l’exposition

www.anne-camilli.com